BioMérieux, au service de la santé

14 novembre 2022

Les commissaires d’Excellence industrielle s’entretiennent régulièrement avec les entreprises de l’arrondissement de Saint-Laurent afin de comprendre leurs besoins et de les assister dans leurs problématiques. C’est aussi le cas pour les filiales d’entreprises étrangères dont plusieurs y implantent un siège social pour le Canada.

Nous avons eu la chance de nous entretenir avec Julie Émond, la première femme dirigeante de bioMérieux Canada Inc., la filiale basée à Saint-Laurent d’un des acteurs mondiaux du diagnostic in vitro.

2022.06.27 Biomerieux SR69678 edited scaled
         Le siège de bioMérieux Canada à Saint-Laurent

BioMérieux fournit des solutions de diagnostic de pointe (systèmes, réactifs, logiciels et services) pour détecter l’origine d’infections et de contaminations afin d’améliorer la santé des patients et d’assurer la sécurité des consommateurs.

Ses produits sont principalement utilisés pour le diagnostic des maladies infectieuses. Ils sont également utilisés pour la détection de micro-organismes dans les produits agroalimentaires, pharmaceutiques et cosmétiques.

L’entreprise française créée en 1963, dont le siège mondial est situé près de Lyon, dispose de filiales dans 45 pays et distribue grâce à son réseau de distributeurs ses produits dans plus de 160 pays à travers le monde.

Rencontre avec Julie Émond vice-présidente & directrice générale de bioMérieux Canada Inc.

Établie à Saint-Laurent depuis sa fondation, la filiale canadienne de bioMérieux vient de fêter ses 30 ans de présence au pays. Julie Émond, la première femme dirigeante de bioMérieux Canada Inc., est à la tête d’une équipe de 80 personnes qui est chargée de commercialiser des systèmes de diagnostics, des logiciels soutenant les décisions cliniques favorisant une meilleure gestion des antimicrobiens et un meilleur contrôle des infections, ainsi que des solutions d’automatisation de laboratoires pour les hôpitaux au Canada.

Julie Emond BioMerieux edited
Julie Émont, vice-présidente et directrice générale de bioMérieux Canada Inc.

Avec 20 ans d’expérience dans des rôles de direction au Canada et en Suisse dans l’industrie médicale, Julie est une dirigeante humaine et passionnée qui excelle dans la gestion du changement et la mise en place de transformations organisationnelles qui se sont traduites par une croissance importante de l’entreprise, la satisfaction des clients et le développement des employés.

Disposant d’une grande expérience en mentorat et en accompagnement, Julie accorde beaucoup d’importance à la construction d’une culture d’entreprise axée sur le respect, la transparence et le partage.

Quelles sont les perspectives économiques de bioMérieux au Canada?

Nos résultats financiers et notre croissance nous positionnent comme leader dans le marché du diagnostic in vitro au Canada. L’innovation est un des piliers fondamentaux de la stratégie de croissance de bioMérieux, ancrée dans une longue tradition entrepreneuriale.

Notre croissance récente, en particulier avec nos solutions moléculaires syndromiques, s’explique notamment par un partenariat avec le gouvernement fédéral en 2020 dans le cadre de la lutte contre la pandémie afin d’offrir à différents hôpitaux au pays des solutions fiables et rapides, le BioFire, pour la détection de la COVID-19.

Nous qualifions ce programme de succès puisqu’il a permis l’accès à des technologies innovantes auprès de laboratoires notamment en région, palliant ainsi l’écart technologique avec les grands centres pour la détection de certaines maladies infectieuses.

2022.06.27 Biomerieux SR69914
Julie Émond et Rana, une des 80 employé.es, dans le laboratoire de bioMérieux

Quels sont les enjeux de vos clients au Canada pour avoir recours à vos technologies?

Avec la levée des mesures sanitaires, nous ouvrons potentiellement la porte à d’autres causes infectieuses que celle de la COVID-19, comme le virus respiratoire syncytial VRS chez les enfants causant actuellement un engorgement des services pédiatriques. Les infections respiratoires présentent souvent des symptômes et signes similaires. Le test BioFire permet de détecter 22 cibles respiratoires d’origine virale ou bactérienne, en 45 minutes.

C’est donc une grande amélioration pour les laboratoires et le système de la santé : en raccourcissant le temps d’identification, on accélère l’accès à la thérapie la plus appropriée, ce qui permet ainsi une guérison plus rapide des patients.

Hormis l’aspect dans la crise de la COVID-19 précédemment citée, nos diagnostics moléculaires rapides ont également une place stratégique dans le combat contre la résistance des antibiotiques, un enjeu important étant qualifié de prochaine pandémie. Nos produits BioFire par exemple permettent de détecter simultanément plusieurs causes à l’origine des infections notamment des virus, des bactéries, des levures et même des gènes de résistance. Ces résultats rapides permettent ensuite aux professionnels de santé de mieux définir la thérapie la plus adaptée au patient.

En accélérant l’identification de la cause de l’infection, l’utilisation d’antibiotiques à large spectre est réduite, permettant ainsi de limiter l’émergence de la résistance aux antibiotiques.

L’automatisation combinée à la simplicité d’utilisation permet d’adresser les enjeux associés à la pénurie de la main-d’œuvre affectant plusieurs laboratoires hospitaliers. Plusieurs exemples de technologies bioMérieux comme BACT/ALERT® VIRTUO® ou BioFire® FilmArrayTorch® permettent d’obtenir des diagnostics rapides et nécessitant moins de temps manuel des techniciens de laboratoire.

Il s’agit d’une problématique importante pour tous comme on le sait, mais avec plus de conséquences pour certaines régions éloignées des grands centres : la détection rapide et locale augmente la capacité de ces centres à tester et raccourci les délais de retour des résultats, évitant d’avoir recours au transport d’échantillons vers d’autres hôpitaux.

Le BioFire et les bénéfices qu’il procure va au-delà des infections respiratoires: il offre des solutions de diagnostics rapides pour la détection de la méningite et de la septicémie, deux conditions pour lesquelles chaque heure compte. Cela permet de changer la donne quand il est question de tests à haute valeur médicale, sauvant ainsi des vies!

Médaille de l’Assemblée nationale du Québec et certificat de la Chambre des communes, c’est une année marquante pour votre équipe?

L’annonce en juin 2022 de l’octroi de la médaille de l’Assemblée nationale du Québec a effectivement été une belle récompense pour les multiples efforts de nos employés, et au niveau fédéral nous avons aussi été honorés par la remise du certificat de la Chambre des communes par la députée Emmanuella Lambropoulos!

Ces récompenses ont permis de faire rayonner la contribution de notre filiale pour le Québec et le Canada dans le groupe bioMérieux et les autres pays où le BioFire est distribué, en rappelant que l’arrondissement Saint-Laurent, le Québec et la Canada sont des endroits de choix en Amérique du Nord pour les sciences de la vie.

C’était un moment émouvant pour nos collaborateurs après beaucoup de contributions de leur part et tout le travail opéré en équipe durant la pandémie.

Voir la vidéo de l’entreprise pour la remise des distinctions attribuées aux employés bioMérieux

Vous avez aussi fêté en octobre 2022 une date symbolique pour votre présence au Canada ?

Oui, nous avons aussi célébré cette année notre 30ème anniversaire de fondation au pays! Nous avons eu le plaisir de convier plusieurs invités internationaux, dont Alexandre Mérieux président directeur général du groupe bioMérieux, les élus politiques et nos employés à un événement le 12 octobre dernier pour souligner cette année particulièrement marquante pour notre entreprise.

Il y a un historique tout particulier entre la famille Mérieux et la région de Montréal; Alexandre Mérieux ayant étudié à HEC Montréal et Alain Mérieux, fondateur de l’entreprise en France, entretenait déjà il y a 30 ans des relations avec le Québec, notamment l’Institut Armand-Frappier situé à Laval.

Une plaque commémorative a été dévoilée dans nos locaux du boulevard Henri-Bourrassa à Saint-Laurent, en présence de plusieurs dignitaires qui nous ont fait l’honneur de prendre la parole lors de cette occasion : Emmanuella Lambropoulos, députée fédérale de Saint-Laurent, Chambre des communes du Canada, Marwah Rizqy, députée provinciale de Saint-Laurent à l’Assemblée nationale du Québec et Alan DeSousa, maire de Saint-Laurent.

Toujours satisfaite de votre localisation à Saint-Laurent?

Malgré les perturbations constatées pour de nombreux transports et de la chaine d’approvisionnement durant la pandémie, notre entrepôt logistique à Saint-Laurent a permis à bioMérieux Canada Inc. de maintenir un haut niveau de stock pour assurer la sécurité et la continuité de la distribution pour nos nombreux clients dans le système de santé répartis dans tout le Canada.

2022.06.27 Biomerieux SR69750
L’entrepôt de bioMérieux à Saint-Laurent dont la proximité avec l’aéroport permet de desservir tout le Canada

Nous sommes locataire du bâtiment actuel et avons reconduit cette année les termes de la location. Cet emplacement demeure stratégique pour nous en raison de la proximité de l’aéroport et du maillage des transports aériens, maritimes et routiers pour nos nombreux arrivages de produits et équipements de la France et des États-Unis entre autres.

L’entrepôt nous a permis d’être plus être efficace pendant la pandémie pour recevoir, stocker et distribuer au pays et ne pas dépendre uniquement des États-Unis où les produits sont actuellement fabriqués.

Avez-vous beaucoup d’employés localisés au siège du boulevard Henri-Bourassa?

Des 80 collaborateurs au Canada, plus de la moitié est basée au siège de Saint-Laurent. BioMérieux applique au Canada une politique de retour au présentiel en mode hybride à 50% mais nous restons flexibles pour certains cas de proches aidants ou pour des personnes en situation de handicap avec des difficultés de déplacement.

La motivation et le taux d’engagement de tous nos employés au Canada pour assurer le service durant la pandémie ont été exceptionnels, je tiens à le souligner : ils ont continué à assurer les formations, les installations et les réparations des appareils dans les hôpitaux à travers le pays.

Comme nous tous, eux aussi ont été impactés par la pandémie dans leurs familles mais ils se sont engagés, travaillant 6 jours sur 7, ce qui explique maintenant la fierté qu’ils ressentent de leur contribution dans cette crise. Nous sommes aussi d’ailleurs très reconnaissants de la fidélité et de la stabilité de nos employés, certains travaillent avec nous depuis plus de 25 ans!

En plus de la logistique et des services de support, nous disposons aussi sur notre site d’un centre d’appel et des capacités techniques qui nous permettent de prendre en charge certains dépannages à distance, avant d’envisager l’envoi de techniciens sur place. Nos employés répondent ainsi rapidement à tous nos clients canadiens dans les deux langues officielles.

En pleine tenue de la COP27 cette semaine, qu’en est-il de l’éco-responsabilité et du développement durable pour le groupe bioMérieux?

Depuis sa création en 1963, bioMérieux aspire à étendre continuellement son engagement social, sociétal et environnemental dans le monde entier. Début 2021, bioMérieux a formalisé une nouvelle stratégie approfondie de RSE, responsabilité sociale d’entreprise, qui a renforcé son ambition de faire partie intégrante de la stratégie globale et s’articule autour de 5 piliers : santé, planète, écosystème de santé, employés et entreprise élargie.

Nos objectifs environnementaux se concentrent sur les trois piliers :

  • S’aligner sur une trajectoire de décarbonisation conforme à l’Accord de Paris pour lutter contre le réchauffement climatique, en réduisant de 50 % notre empreinte carbone liée à la consommation d’énergie d’ici 2030*.
  • Promouvoir l’éco-conception et optimiser le cycle de vie de nos produits.
  • Réduire notre empreinte environnementale d’ici 2025** en réduisant les déchets (-50 %), en les recyclant (85 %), en réduisant notre consommation d’eau (-45 %) et d’énergie (-50 %).

Les actions éco-responsables que nous entreprenons visent à réduire l’empreinte de notre activité sur la planète et à rendre notre cadre de vie plus sain.

* En comparaison avec 2019 ** Données relatives au chiffre d’affaires

Avez-vous quelques exemples d’actions pour l’environnement et la réduction de l’empreinte carbone?

Dans nos installations de Saint-Laurent nous avions déjà installé des lumières LED pour réduire notre consommation électrique, nous sommes satisfaits de l’investissement, et nous avons aussi remplacé graduellement toutes nos anciennes lumières type tubes fluorescentes par des solutions plus respectueuses de l’environnement.

Un membre de la direction se déplace en véhicule électrique et une borne de recharge devrait être installée tout prochainement sur le stationnement. Nous aimerions mettre à la disposition de nos employés d’autres bornes de recharge pour véhicules électriques. Nous envisageons aussi d’acquérir ou de louer des camionnettes hybrides pour notre flotte de véhicules de service ou de livraison qui interviennent chez nos clients .

DSC 0096
Entrepôt bioMérieux Canada, zone d’emballage et frigos pour la bonne conservations de réactifs

Nous possédons au sein de l’entrepôt plusieurs sources obligatoires de consommation comme des frigos à température constante pour la bonne conservation de certains réactifs, le chauffage et la climatisation pour le confort de nos employés et plusieurs systèmes d’emballage et d’empaquetage.

Ces consommations et équipements sont régulièrement évalués par nos équipes afin de considérer comment nous pouvons réduire notre empreinte carbone. Nous optimisons aussi continuellement nos processus afin de mieux gérer nos déchets ou améliorer le cadre de vie de nos employés, comme l’installation de plantes vertes dans les bureaux par exemple.

Pouvez-vous nous parler de vos implications dans la communauté?

La famille Mérieux redistribue tous les ans une part importante de ses bénéfices dans différentes communautés et a aussi une Fondation pour supporter des œuvres caritatives.

Nous sommes aussi engagés dans différentes actions au Canada. Nos employés ont la possibilité de parrainer des organismes qui leur tiennent à cœur afin d’identifier lesquels nous pouvons accompagner.

Nous avons ainsi plusieurs initiatives en place avec le Centre de pédiatrie sociale de Saint-Laurent Au cœur de l’enfance, de même qu’au Club des petits déjeuners, nous assurons la collecte et la remise de vêtements par les employés à un centre de l’enfance, ou encore encourageons le bénévolat.

Par exemple, notre équipe de direction canadienne a profité du travail d’équipe lors d’une réunion en présentiel, pour mettre la main à la pâte pour aider à la distribution de denrées pour la banque alimentaire de Moisson Montréal.

Pour finir, comment mobilisez-vous les employés au développement durable?

En tant que leader dans le domaine du diagnostic, nous sommes conscients des conséquences des changements environnementaux sur la santé. Contribuer à la protection de la planète est l’un des cinq piliers de notre responsabilité sociale d’entreprise (RSE).  

Dernièrement nous avons sensibilisé les membres de l’équipe aux questions climatiques d’un façon amusante et collaborative avec le Climate Fresk (fresque du climat) qui est une initiative soutenue par l’association du même nom.

DSC 0106
La fresque climatique, activité de sensibilisation pour les employés au réchauffement climatique

Elle consiste en un atelier de sensibilisation au réchauffement climatique afin de trouver des liens de cause à effet entre des thématiques liées à la crise environnementale, pour comprendre les enjeux essentiels du changement climatique, prendre conscience du rôle central de l’être humain dans ces enjeux et agir.

Cet outil est progressivement déployé au sein de bioMérieux. L’objectif est d’impliquer les membres des équipes de chaînes d’approvisionnement à travers le monde, car leurs décisions, et notamment le mode de transport des marchandises, ont un impact direct sur les émissions de CO2 de bioMérieux.

Il nous permet aussi de créer une culture commune sur laquelle nous pouvons nous appuyer pour réfléchir concrètement à la manière dont nous pouvons agir et contribuer ainsi à l’atténuation du changement climatique.

La fresque climatique est un très bon outil pour lancer la discussion sur ce que nous pouvons faire au travail mais aussi personnellement pour réduire notre empreinte carbone.

Lorsqu’on y pense, c’est incroyable tout ce qui se passe derrière les murs de notre bâtiment du boulevard Henri Bourassa! conclue Julie Emond avec un grand sourire.

Pour en apprendre plus sur l’entreprise bioMérieux au Canada, consultez le site internet de l’entreprise