Votre équipement, est-il désuet ou pas? 

12 octobre 2022

La mode et les tendances peuvent faire croire à une désuétude et il est souvent tentant pour un manufacturier d’opter pour un équipement neuf. Qui ne rêve pas d’avoir une nouvelle CNC  (Machine a contrôle numérique) rutilante sur son plancher d’usine ou un robot dernier cri?

Il est important de ne pas prendre de décision de changement d’équipement à la légère, car non seulement elle s’inscrirait dans la vague de surconsommation, mais elle aurait un impact non négligeable au niveau des finances de l’entreprise et du déroulement des opérations de production.  

yellow machinery g563bb3e7b 1920
Même s’il apparaît qu’un équipement semble désuet, il demeure important de bien prendre en compte tous les facteurs avant de le remplacer

Une décision qui ne doit pas être prise à la légère 

Avant de vous lancer dans de grands investissements, voici quelques pistes qui permettent de savoir si votre  équipement est désuet : 

  • Les risques en santé et sécurité sont trop importants et l’équipement ne peut être mis à jour pour être conforme 
  • Les sous-composantes critiques au bon fonctionnement de l’équipement ne sont plus disponibles 
  • L’équipement devient un goulot significatif de production et ne permet pas de livrer à temps la production requise 
  • Les coûts d’entretien et des arrêts non planifiés ont une tendance confirmée à plus de x% de l’achat d’un équipement neuf 
  • L’équipement génère des rejets trop importants et cette performance ne peut être ajustée à un niveau économiquement acceptable 

Les impacts négatifs du remplacement d’un équipement 

Il ne faut surtout pas croire que le fait d’acheter un équipement neuf est « la » solution miracle aux problèmes de l’entreprise. Lors de l’acquisition d’un équipement neuf, il faut entre autres considérer les impacts négatifs que son acquisition engendrera: 

  • Le temps de démantèlement de l’équipement (s’il est une contrainte à l’installation du nouveau) 
  • La mise au rebut ou perte de valeur des pièces d’inventaire propre à l’équipement 
  • Le temps d’installation du nouvel équipement 
  • La place supplémentaire requise sur le plancher 
  • Le coup d’arrêt de services pour des branchements finaux (certains autres équipements peuvent devoir être mis à l’arrêt pour que les branchements soient complétés) 
  • Le coût des nouvelles pièces de rechange 
  • La période de rodage de l’équipement (les équipements ont souvent certains problèmes à résoudre au démarrage) 
  • La courbe d’apprentissage des opérateurs et du personnel d’entretien 
  • La dépendance au personnel qualifié du manufacturier d’origine 

Avec toutes ces considérations, si certains laissent croire que la désuétude d’un équipement est fonction uniquement de l’âge, une analyse rigoureuse s’impose, car le remplacement d’un équipement peut s’avérer beaucoup plus coûteux qu’on le croit. De plus il est important de rappeler, contrairement à la croyance populaire, que certaines technologies se connectent directement sur de vieux équipements et qu’il est aujourd’hui facile de collecter des données de production à partir de ces équipements. 

Notre équipe travaille main dans la main avec les entreprises et les institutions financières afin de les aider à prendre les bonnes décisions et réduire le risque des investissements. 

Besoin d’accompagnement ? Communiquez avec Simon Desjardins, ing. , commissaire à l’innovation et auteur de cet article ou avec un autre commissaire en innovation du  Centre d’expertise industrielle de Montréal (CEI MTL) !